G. Durand, Monographie, I, 34, citing Cartulaire noir de Corbie, Bibl. nat. lat. 17758, fol. 51 ro, "ut cum gloriosissimum corpus beati Honorati per suos clericos deportatum ad easdem [villas] diverterit vel eius nuncii recipiantur honorabiliter et laudanter...."

J.-J. De Court, Memoires cronologiques, II, 3. "Comme la memoire de S. Honnore a toujours ete en grande veneration dans ce diocese, pour engager et exciter les peuples de la campagne contribuer a cet ediffice qui etoit d'une grande depence, il fut resolu en 1240: par l'eveque Arnoul et le chapitre de porter les reliques de ce saint dans toutes les villes, bourgs et villages qui en dependent. On voit encore la lettre que Girard de Conchi, alors doien et depuis eveque d'Amiens a ecrite a Raoul, abe de Corbie le 15 de septembre de cette annee pour le prier de donner ses ordres dans les lieux de sa jurisdiction pourque ces reliques y fussent receues avec honneur."

Amiens, Bibl. mun., MS 832, Notices historiques sur la ville d'Amiens, IV, Annales de ce qui s'est passe de plus remarquable dans la ville d'Amiens depuis l'an 696 de Rome 57 ans avant J.C. jus qu'en l'annee 1827 recueillies de divers manuscrits et des archives de cette ville par Achille Machart, 57, "L'an 1240 on porta en procession la chasse de Saint Honore par les paroisses du diocese d'Amiens pour recueillir les dons des fideles pour aider a la depense de l'edification de la cathedrale. En la ditte anne outre tailla au clocher de pierre porte sur la croise de l'Eglise (reg. du chapitre)."